Restez, je m’en vais

Trio Raulin

L’exil intérieur de Ishi, «dernier indien sauvage»

François Raulin Piano, mbira, composition
François Corneloup Saxophones
Ramon Lopez Batterie, percussions

Lorsqu’en 1908, un groupe de géologues tomba par hasard sur leur campement, les indiens Yahi s’enfuirent dans la forêt. Trois ans plus tard, un seul de ces indiens était encore en vie. Seul et affamé, il se résolut à marcher vers le monde des Blancs... François Raulin compose des pièces pensées à partir des rythmes qui accompagnent les rituels quotidiens, en hommage à la vie sauvage et à la pensée amérindienne.